• Charles Maurras - Olivier Dard

    Charles Maurras  -  Olivier Dard

    Le nationalisme intégral ;

    EKHO ; Dunod ;   Poche ;  (2013) ;  paraîtra le 6 Fév. 2019 ;  432 p.;  10€90.

    Charles Maurras  -  Olivier Dard

    Présentation officielle : Charles Maurras. Un nom qui sent le soufre et dont l'évocation suscite des murmures désapprobateurs. Il faut dire que Maurras incarne parfaitement à travers ses écrits et la création de l'Action française (la ligue et le journal) la droite nationaliste, xénophobe et anti-républicaine. Monarchiste, il est aussi le fer de lance de l'antidreyfusisme et de la défense du maréchal Pétain. Dans cette biographie, l'auteur révèle, au-delà de la figure de l'homme et de l’œuvre, tous les réseaux et les influences qui, en France ou à l'étranger, se rattachent au "maître de Martigues". Il montre, de manière définitive, que Maurras est bien ce "contemporain capital" dont le parcours est essentiel pour comprendre le premier XXe siècle.

    Sommaire officiel : Une enfance et une adolescence brisées par "trois failles". Le jeune critique prometteur. Ecole romane et fébrilisme fédéraliste. Affermissements et orientations vers le "nationalisme intégral". L'affaire Dreyfus et la fondation de l'Action française. De Charles Maurras au maurrassisme. Charles Mauras en guerre mondiale : le sens d'une "influence utile". Les fruits amers de la victoire. Magistère intellectuel et impuissance politique. Le Commandeur au crépuscule. Survivre après sa mort ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    TR
    Vendredi 1er Février à 18:17

    Il a reconnu ses erreurs avant sa mort, sans pour autant être suivi par les nationalistes qui se considèrent comme ses successeurs, en continuant une œuvre vouée à l'échec.

      • Lundi 4 Février à 20:47

        Le grand malheur de Maurras et de l'action Française, pour le très peu que nous connaissons à la rédaction de l'homme et de son mouvement, fut cette consigne : "Politique d'abord". Ce slogan admirable avait la force de tirer de sa torpeur des forces qui, si elles s'étaient trouvées dans le camp des vainqueurs, auraient été jugées comme celles de la reconstruction et du renouveau. Malheureusement l'église est passée par là et a continué de les étouffer après les avoir déjà enfermées dans une collaboration impossible avec la République...



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :