• Belgique : Une future abdication possible du roi Albert

     

    Le journal Le Soir a évoqué aujourd'hui  l'abdication prochaine du Roi Albert II. L'analyse de Royauté-News.

     

    De deux choses l'une : ou bien il s'agit d'une volonté de susciter les événements en les évoquant à l'avance. Procédé habituel de la presse et lui est naturel.

     

    Ou bien il pourrait s'agir d'une mise en orbite téléguidée de l'information, bien que cela soit démenti par le Palais de Laeken, afin de préparer l'avenir.

     

    En l'un ou l'autre cas, la question soulevée ne passera pas inaperçue, et je penche vers la deuxième solution. Sachant en tous cas que cela pourrait provenir d'une autre origine que celle du Palais. Quatre articles en effet, pas moins, évoquent la question, avançant même avec précision la date du 21 Juillet 2013 pour l'abdication du Roi !

     

    Un précédent a eu lieu l'an dernier en Espagne, lorsque les services compétents ont mis en avant un peu plus dans la lumière le couple héritier, alors qu'on s'interrogeait sur la santé du Roi Juan Carlos.

     

    D'après Le Soir, le bruit est évoqué dans l'entourage royal, ainsi que dans les milieux politiques, mais aussi dans les milieux diplomatiques.

     

    Présenté comme un simple scénario plausible, étayé par une analyse très exacte, dont les arguments sont les suivants : savoir choisir un moment, permettre une transition royale en douceur, au sentiment que le Roi Albert II a accompli son devoir (en surmontant la crise politique et institutionnelle, ndlr R-N), et l'âge du Roi et sa fatigue, alors qu'il aura soixante-dix neuf ans et vingt ans de règne.

     

    Nous pouvons considérer qu'aujourd'hui un roi n'est plus tenu de mourir sur le trône. C'est pourquoi je rejoins ce scénario par le magazine Le Soir, repris par RTL.be.

     

    En tous les cas, le mouvement de réflexion est certainement lancé, et s'il prenait, alors le Peuple Belge se préparerait à cette transition, qu'elle soit à la date évoquée, ou à une date ultérieure.

     

    Martine Dubuisson, journaliste au Soir, a certes bien dessiné la situation, en l'appuyant de plusieurs articles aujourd'hui : "Préparer la relève royale est légitime", "L'abdication du roi n'est pas prévue mais admise". Reste cependant à savoir si la question soulevée, elle-même légitime, ne cherche pas à ouvrir en fait d'autres débats, beaucoup moins consensuels que la seule transition. Car ces articles sont balancés étrangement par le même auteur, et le même jour... "La monarchie au-dessus des lois"... laisse une tonalité beaucoup moins neutre pour le moins. C'est bien plutôt vers le milieu politique qu'il faudrait distinguer l'origine de ce qui semble bien être une rumeur aspirant à réalité, voire même... à déplacer surtout le centre du débat. [L'enquête menée par Le Soir auprès des 62 députés francophones, s'ils acceptaient d'ouvrir le débat des institutions... alors que pourtant l'unanimité se fait sur le Roi et sur l'utilité de la monarchie, prouve à l'envi que l'intention de scénario de l'abdication n'est pas neutre... ]  En tous cas nous resterons en veille.

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 4 Mars 2012 à 11:47

    Bonjour TR, très bon dimanche et très grandes bises !


    2
    Dimanche 4 Mars 2012 à 14:36

    Et que restera-t-il à la Belgique...si le roi devait abdiquer?Bon dimanche

    3
    Mardi 6 Mars 2012 à 11:57

    Cette remarque est très juste !

    Bonne journée Fethi.


    4
    TR l
    Samedi 30 Mars 2013 à 06:04

    Merci de lire entre les lignes... Réflexion intéressante en effet.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :