• Au sujet des fake-news et de l'attitude à adopter

    RN 1 pour La Rédaction

    Au sujet des fake-news et de l'attitude à adopter

    L'invention toujours renouvelée d'ennemis à abattre, dans une pseudo démocratie systémique, est une banalité. Crier au loup fait partie de l'exploitation des peurs, signe populiste s'il en est, paraît-il. Quotidien de banalité en république dite française.

    Le phénomène des informations fausses ou inexactes n'est pas apparu la semaine dernière aux cerveaux neufs ou naïfs de la technocratie exacerbée, de la république des procureurs.

    Frédéric Pottecher au sujet de l'assassinat à Dallas de John Fitzgerald Kennedy, dans une préface qu'il consacrait à l'ouvrage magistral de Philippe Erlanger L'étrange mort de Henri IV, paru en 1957, dans une réédition environ 1964. Rien n'est nouveau sous le soleil, restons calmes.

     

    « Mais le peuple est sans défense contre les fausses nouvelles; sans défense contre cette intoxication »

    «  Le téléphone, la radio et la télévision remplacent, en 1963, la rumeur de 1610. Dans les deux cas il ne reste rien des mots et des images transmis, colportés par les ondes. La civilisation du flash en remplaçant celle de l'imprimé, nous replace dans une situation voisine de celle de 1610. »


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    TR
    Mercredi 1er Juillet à 14:33

    C'est à l'occasion de ce même assassinat de Kennedy que la CIA a inauguré l'expression "conspiracy theory" ("théorie du complot") qu'elle recommandait à ses agents d'employer contre ceux qui remettraient en cause la théorie du tireur isolé...

    On ne peut pas nier qu'il y ait eu bien des théories fantaisistes à propos de cet assassinat, mais on ne peut guère croire non plus à celle du tireur isolé.
    On était déjà dans le cadre d'une propagande d'État maladroite, et c'est celle-ci qui ouvre la boîte de Pandore des tentatives d'explications fumeuses.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :